Communiqués de presse

Des nouveaux drapeaux de baignade en France

Sommaire

Cet été, pour les baignades ouvertes gratuitement au public, aménagées et autorisées, la couleur des drapeaux évolue. Salvum vous aide à bien les comprendre pour continuer de vous baigner en toute sécurité.

Le ministère de l’éducation nationale de la jeunesse et des sports a publié un décret qui, à compter du 1 mars 2022, instaure une nouvelle règlementation en matière de signalétique sur les drapeaux de baignade.

Cet été, sur les plages et les lieux de baignade que vous fréquenterez, les postes de secours devront donc se mettre à la page avec des nouveaux drapeaux, tout beaux tout neufs. 

Volonté d’harmoniser la règlementation avec la norme internationale

Ce changement de règlementation s’inscrit dans la volonté d’harmoniser la règlementation avec la norme internationale. De fait, des étrangers qui fréquenteront les plages françaises, pourront comprendre la signification des drapeaux.

En 2018, parmi les 406 noyades accidentelles suivies de décès, 10 % concernaient des personnes de nationalité étrangères. Ces chiffres laissent craindre une incompréhension de la signalisation française qui diffère de celle présente, et relativement harmonisée, à l’étranger.

Qu’est ce qui change ?

  • La forme ! Les drapeaux hissés en haut des mâts seront désormais rectangulaires et non plus triangulaires. Pour ceux et celles qui n’avaient jamais remarqué ce détail avant, eh bien tant mieux, ça sera ça de moins à apprendre.
  • Les couleurs !

Le drapeau orange devient jaune, même si sur certains lieux de baignade il était déjà jaune. Il indique que la baignade est surveillée mais avec un danger limité ou marqué.

Les drapeaux délimitant la zone de bains passent du bleu au jaune et rouge.

Une norme Afnor en complément

Ce décret sera complété par une signalétique élaborée par l’Association française de normalisation. C’est ainsi que le norme Spec X50-001 a vu le jour.

Que prévoit cette norme Afnor en termes de signalétique ?

Elle répertorie des dispositifs complémentaires conseillés, utilisables ponctuellement en cas de danger ou de conditions particulières

  • Le drapeau vert avec un cercle rouge au milieu indiquant une zone de pratique d’activité aquatique (surf) ou nautique (surf, paddle, etc.) devient un damier noir et blanc.

  • Le drapeau vent de terre noir et blanc est remplacé par une manche à air qui indique des conditions défavorables de vent pour certains équipements nautiques

  • Un drapeau violet à associer avec le drapeau principal pour indiquer un risque de pollution ou la présence d’un animal marin dangereux

  • Des panneaux indicateurs de dangers placés sous une flamme (triangulaire) rouge pour indiquer localement, près de l’eau, la présence d’un danger : baïne, interdiction de pêcher, etc.

Suivez-nous sur les réseaux

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations premiers secours

Merci pour votre inscription !
Oups ! Une erreur est survenue...
Recevez les nouvelles formations en ligne et nos articles sur les bases des gestes de Premiers Secours.