Gestes qui sauvent

Couteau à huîtres : que faire en cas de coupure ?


Salvum, start-up de l’économie sociale et solidaire, vous propose d’apprendre les gestes de secours lorsqu’une personne se coupe avec un couteau à huîtres. Une blessure très fréquente lors des fêtes de fin d’année.

Elles sont l’un des incontournables des fêtes de fin d’année, mais il faut être un initié pour les ouvrir sans se blesser. Les huîtres se consomment en grande quantité pour le plus grand plaisir des papilles. Oui mais voilà, les ouvrir sans se blesser n’est pas une mince affaire. 

Si vous êtes de ceux ou de celles pas très adroites avec vos mains, le meilleur conseil que l’on peut vous donner est de demander à votre écailler de les ouvrir lors de l’achat. Évidemment cela implique pour vous de consommer vos huîtres rapidement. Une fois ouvertes, elles ne se conservent pas plus d’une heure....

Autre option, se munir d’un gant de protection pour ouvrir les huîtres en toute sécurité.


Ouvrir une huître et là ça ripe !


Vous n’y connaissez rien mais cette année vous vous lancez le défi d’aider votre belle-mère à ouvrir les huîtres pour le plateau de fruits de mer du repas de Noël. Pas question de la décevoir, l’enjeu est de taille. Mais une seconde d’inattention et le couteau à huître, vient se planter dans la paume de votre main. Aieeee !!!! La douleur est vive et tous les regards sont tournés vers vous. 


Plaie simple, place à la désinfection 

N’imaginez pas tout de suite le pire scénario avec une fin de soirée aux urgences et un repas de fête gâché. Si vous ne saignez pas abondamment et que la plaie n’est pas profonde ni déchiquetée, ce n’est “qu’une” plaie simple. Simple, mais pas anodine donc il faut quand même s’en occuper. Un lavage de mains à l’eau et au savon doux vont permettre de nettoyer la plaie et d’en retirer d’éventuels débris de coquilles d’huîtres, parfois très friables. Évitez d'appliquer certains produits comme de l'alcool, de l'eau de Javel concentrée ou d'autres produits chimiques. Ils sont nocifs, peuvent causer une douleur intense et retarder la guérison. Il est préférable de ne pas utiliser de coton pour nettoyer la plaie : des fibres pourraient y demeurer. Il vaut mieux employer des compresses stériles. (source : Ameli.fr). Protéger la plaie avec un pansement et allez-vous reposer. Vous apprendrez à ouvrir les huîtres une autre fois (si, si c’est préférable).

Plaie hémorragique, comprimez vite !

Si la plaie saigne abondamment, c’est-à-dire que le saignement ne s’arrête pas tout seul, c’est une plaie grave. Vite, comprimez la plaie et si vous ne vous en sentez pas capable, demandez à un témoin, votre belle-mère par exemple. Dites-lui de se protéger à l’aide d’un linge ou d’une serviette. Elle vous allongera et appellera le 112.



Suivez-nous sur les réseaux

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations premiers secours

Merci pour votre inscription !
Oups ! Une erreur est survenue...
Recevez les nouvelles formations en ligne et nos articles sur les bases des gestes de Premiers Secours.