Actualités

Le digital, la réponse pour former efficacement aux gestes qui sauvent

Salvum propose une solution clé en mains pour apprendre les gestes qui sauvent de manière ludique, efficace et interactive. Pour finir de vous convaincre, on revient sur les atouts du digital.


C’est un gain de temps

Se former aux gestes qui sauvent nécessite du temps. Or, ce dernier est parfois une denrée rare dans nos vies souvent (trop) surchargées. Chacun n’ayant pas les mêmes contraintes ni les mêmes obligations, Salvum s’adapte à votre rythme de vie. Passez-y quelques minutes, faites une pause de plusieurs heures, vous reprendrez le fil de votre apprentissage sans encombre. 

Pour les entreprises, 45 minutes suffisent pour sensibiliser vos salariés aux premiers gestes de secours.

C’est ludique 

Avec plus de 500 mises en situation différentes, l’application Salvum vous offre la possibilité de vous glisser dans la peau d’un(e) secouriste. Vous allez devoir agir face à des personnes en détresse en analysant les ressources disponibles et en travaillant votre réflexion. Vous serez alors un véritable acteur de votre apprentissage pour devenir un sauveteur citoyen équipé de réflexes redoutablement efficaces. Malaises, brûlures, traumatismes, arrêts cardiaques, toutes les situations s’inspirent du réel. Devenez des sauveteurs citoyens avec tous les bons réflexes pour sauver des vies au quotidien. Face à cette dame qui se plaint d’une douleur à la poitrine ou de ce nourrisson tombé inconscient, vous saurez quoi faire. « L’expérience immersive qu’offre Salvum favorise le degré d’implication des apprenants qui se sentent davantage concernés », souligne Marie Bréda, psychologue cognitiviste chez Salvum. Un savant mélange d'ingrédients ludiques et de neurosciences  nourrissent le contenu pédagogique de Salvum.


C’est accessible 

Le digital, ça s’utilise partout. Depuis votre smartphone, votre tablette et votre ordinateur évidemment. En quelques clics seulement vous voilà connecté pour apprendre à sauver des vies, entre deux réunions, un rendez-vous chez le coiffeur ou même avant de préparer le dîner. Toutes les occasions sont bonnes pour apprendre à sauver des vies.

C’est un apprentissage bienveillant

L’application digitale Salvum ne fustige pas l’erreur, au contraire. Le parti pris de Salvum est justement de se servir de l’erreur pour progresser. « Valoriser l’erreur c’est une façon d’ouvrir les portes vers un apprentissage. On travaille sur de la pédagogie bienveillante », défend Marie Breda. Sur une hémorragie si vous ne comprimez pas la plaie, pas de panique, c’est en se trompant que l’on apprend. 

Pour aider les apprentis sauveteurs à progresser, Salvum a conçu des réponses adaptées à chaque erreur commise. 

Ce n’est pas pour rien que Salvum a reçu de nombreux prix, dont le premier prix au colloque des neurosciences pour la meilleure innovation numérique pédagogique.



Suivez-nous sur les réseaux

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations premiers secours

Merci pour votre inscription !
Oups ! Une erreur est survenue...
Recevez les nouvelles formations en ligne et nos articles sur les bases des gestes de Premiers Secours.